Depuis le 6 octobre 2002, la commune d'Assens est jumelée avec Colombey-les-Deux-Eglises, village de France situé dans le Département de la Haute-Marne, blotti entre Bourgogne et Champagne, à 300 kilomètres environ du Gros-de-Vaud.

Colombey fut le lieu de résidence du Général et Président de la République, Charles de Gaulle, de 1934 jusqu'à sa mort le 9 novembre 1970 à la Boisserie, sa propriété de Colombey-les-Deux Eglises. Il repose au cimetière de cette localité.

Un Mémorial, bâtiment de 4'000 m2, au pied de la Croix de Lorraine, a été inauguré en 2008, cinquante ans après la rencontre à la Boisserie entre le Général de Gaulle et le chancelier allemand Konrad Adenauer.

L’histoire d’un jumelage pas comme les autres…

Après avoir veillé au développement harmonieux de la belle commune d’Assens et porté attention aux infrastructures communales, l'exécutif souhaitait couronner ses efforts par un dossier à caractère culturel permettant de faire rêver la population. C'est ainsi que l'idée d'un jumelage fut l'adéquation parfaite à ce but.

Le partenaire idéal devait être de langue française, d'une importance démographique proche de la nôtre, situé à une distance permettant des rencontres individuelles ou collectives assez fréquentes et pourtant suffisamment éloigné pour assurer un dépaysement.

Poussé par la grande admiration qu’il porte au Général de Gaulle, le syndic Bernard Despont eut le projet ambitieux de charmer le village le plus célèbre de France, Colombey-les-Deux-Eglises.

En septembre 2000, les pourparlers débutent par une demande adressée au maire de l’époque, Jean Raullet, qui ne reste pas indifférent, bien que déjà sollicité à de très nombreuses reprises. C’est ainsi que terminant son 6ème mandat, il transmet le dossier d’un éventuel jumelage avec la Suisse à son successeur, Pascal Babouot, maire actuel de Colombey-les-Deux-Eglises. Ce dernier, entré en fonction après les élections de mars 2001, est d’accord d’entamer un « rapprochement », tout en rappelant que Colombey n’est pas un village comme les autres et qu’il est difficile pour les autorités de lier son nom à une autre localité.
Au fil des mois, les entretiens se succèdent et la délégation suisse, emmenée par le syndic Bernard Despont, étonne les interlocuteurs français par ses connaissances sur le Général et l’Histoire de France, montrant bien l’intérêt d’un jumelage sans recherche de notoriété facile. Dès lors, les liens se tissent et la décision est prise de sceller cette amitié par un pacte. La cérémonie officielle de jumelage a lieu à Assens le 6 octobre 2002, permettant aux habitants des 2 localités de fraterniser.

Depuis cette date, des rencontres ponctuelles sont organisées à tour de rôle en Suisse et en France. Cependant, forts d’avoir sympathisés, certains n’attendent pas les occasions "officielles" pour se retrouver.

Il est possible de visionner ci-dessous le documentaire de la RTS Temps-Présent du 6 mars 2003.

 

 

A Assens, la place de Colombey-les-Deux-Eglises a été inaugurée le 22 septembre 2007, lors d’une journée ensoleillée et solennelle, en présence de M. Jean de Gaulle, fils de l'Amiral Philippe de Gaulle et petit-fils du Général. Cette magnifique réalisation, située dans un espace de prédilection entre écoles, poste et églises, se veut un lieu de rencontres servant à resserrer les liens entre les habitants.